Le marché de Noël du Hurle-vent en guise de chef d’œuvre

Le marché de Noël du Hurle-vent en guise de chef d’œuvre

C’est la période et c’est de coutume, les marchés de Noël pullulent un peu partout. Mais en Normandie, et plus précisément au Tréport, on a décidé de sortir du lot. En effet, les équipes pédagogiques et les élèves du lycée Hurle-vent ont décidé de réaliser leur chef d’œuvre autour de cette animation de fin d’année. Retour sur cette action originale qui s’est déroulée vendredi dernier.

Le chef d’œuvre, un évènement enrichissant

Le chef-d’œuvre est un projet pluridisciplinaire sur lequel les apprentis développent leur créativité et leur sens de l’organisation autour d’une thématique. D’abord orientée sur les épices, Nathalie Cornet, formatrice et coordinatrice du projet au lycée, s’est finalement enthousiasmée sur un marché de Noël. « C’était au mois de juin dernier où nous avons effectué un virage à 90° pour trouver un sujet plus large qui permette à encore plus de filières de s’intégrer » se souvient-elle.

Les apprentis du CAP Cuisine ainsi que ceux de PSR (Production Service et Restauration), sans oublier les élèves en MCV (Métiers du Commerce et de la Vente) ont ainsi pris les rênes du projet. « Préparation, recettes, communication, organisation ou encore logistique avec l’utilisation du food-truck, chaque filière s’est impliquée sur un sujet afin de le mener à bien. La promotion Petite Enfance a même crée des sacs en tissu » poursuit la formatrice.

Un projet fédérateur et un succès sur place

Sur l’année, le chef d’œuvre s’étale sur 1h30 tous les 15 jours, les sessions doivent donc être efficaces. Pour les futurs cuisiniers, travail sur des recettes de saison, recherche d’épices particulières, etc… les communicants se sont concentrés sur les affiches, le programme, la panneautique, tandis que les élèves d’arts appliqués ont réalisé des objets de décoration. Au total, près d’une trentaine d’élèves et une petite dizaine de formateurs se sont impliqués et ont joué le jeu.

Marché de Noël Tréport

« Les professeurs de français ont même travaillé sur des enquêtes satisfaction, ceux de maths sur le calcul du prix de revient, bref, cela a permis de créer un véritable élan au sein de l’établissement et le résultat est allé bien au-delà de nos espérances » se réjouit Nathalie Cornet. En effet, plus de 150 visiteurs se sont déplacés au lycée pour profiter de l’évènement et des produits proposés. La Ville du Tréport en a également profité pour valoriser ce 3ème marché de Noël local, original et pédagogique.

Parce que oui, la pédagogie reste l’objectif final de ce genre de projet. Les apprentis, concernés et engagés se sont investis pleinement et c’est clairement la note positive de cette action. « Je suis très satisfaite et je ne regrette vraiment pas d’avoir changé d’orientation. C’est juste génial de faire venir des personnes qui ne viennent pas dans le lycée habituellement. Le restaurant était plein, les stands ont reçu un bel accueil et il y avait la queue au food-truck. Un vrai moment convivial ! » conclut la formatrice du Hurle-vent.

Un grand bravo à tous les participants de ce chef d’œuvre « marché de Noël » qui démontre une fois de plus que nos apprentis ont du talent et que nos formations permettent de se mettre en situation dès que possible.